Savoir mélanger: l'alpha et l'oméga d'un produit

La séparation entre opération de traitement et transport du mélange en cours de process permet de varier sur une très grande marge la vitesse de l’outil de mélange et, partant, l’apport de puissance dans le mélange. L’outil de mélange peut fonctionner à vitesse variable, de lent à rapide L’apport d’énergie dans le process de mélange peut être adaptée de façon ciblée au mélange  Des process de mélange dits "hybrides" sont alors possibles, par exemple: lent – rapide – lent.

Les plus apportés au produit mélangé:

  • En vitesse rapide, on obtient par exemple:
    - une séparation optimale des fibres
    - un broyage intégral des pigments,
    - un mélange optimal des particules fines
    - des suspensions caractérisées par une teneur élevée en matières solides
  • En vitesses moyennes de l’outil de mélange,
    - on obtient des mélanges de haute qualité
  • En vitesses lentes, 
    - on a la possibilité d’intégrer en douceur des agrégats légers ou des mousses.
  • Le mélangeur effectue le mélange sans démélange par brassage à 100% au cours d’une rotation de la cuve de malaxage.

Les plus apportés à la production:

  • La construction robuste de nos équipements est le garant de leur longue durée de vie et de leur disponibilité pendant des années. 
  • Les composants sujets à l’usure sont facilement accessibles et peuvent ainsi être changés facilement.
  • Aucune sollicitation des joints par le mélange

Les clients d’EIRICH déclarent alors:

  • Ces mélangeurs permettent la fabrication rapide de produits de haute qualité, quelle que soit leur nature et sa consistance
  • une meilleure répartition des adjuvants
  • Les rebus sont nettement réduits.
  • l’usure est bien moindre
  • Et partant, la disponibilité des équipements est nettement accrue.