Savoir mélanger: l'alpha et l'oméga d'un produit

La séparation entre opération de traitement et transport du mélange en cours de process permet de varier sur
une très grande marge la vitesse de l’outil de mélange et, partant, l’apport de puissance dans le mélange.

L’outil de mélange peut fonctionner à vitesse variable, de lent à rapide l’apport d’énergie dans le process de mélange peut être
adaptée de façon ciblée au mélange. Des process de mélange dits "hybrides" sont alors possibles, par exemple: lent – rapide – lent.

Les plus apportés au produit mélangé:

  • En vitesse rapide, on obtient par exemple:
    - une séparation optimale des fibres
    - un broyage intégral des pigments,
    - un mélange optimal des particules fines
    - des suspensions caractérisées par une teneur élevée en 
      matières solides
  • En vitesses moyennes de l’outil de mélange,
    - on obtient des mélanges de haute qualité
  • En vitesses lentes, 
    - on a la possibilité d’intégrer en douceur des agrégats légers
      ou des mousses.
  • Le mélangeur effectue le mélange sans démélange par brassage
    à 100% au cours d’une rotation de la cuve de malaxage.

Les plus apportés à la production:

  • La construction robuste de nos équipements est le garant de leur
    longue durée de vie et de leur disponibilité pendant des années. 
  • Les composants sujets à l’usure sont facilement accessibles et
    peuvent ainsi être changés facilement.
  • Aucune sollicitation des joints par le mélange

Les clients d’EIRICH déclarent alors:

  • Ces mélangeurs permettent la fabrication rapide de produits de
    haute qualité, quelle que soit leur nature et sa consistance
  • une meilleure répartition des adjuvants
  • Les rebus sont nettement réduits.
  • l’usure est bien moindre
  • Et partant, la disponibilité des équipements est nettement accrue.

Le système de mélange spécial EIRICH comprend seulement 3 composants qui peuvent être adaptés en toute flexibilité aux exigences respectives du process de mélange. Ces composants sont les suivants:

  1. La cuve rotative qui achemine le mélange dans la zone des outils de mélange
     
  2. Un ou plusieurs outils de mélange disposés excentriquement dont le sens de rotation et la vitesse peuvent être adaptés de manière optimale à l'application respective.
     
  3. Le racleur de fond et de paroi qui assure un mouvement vertical continu du courant de mélange, en empêchant toute adhérence sur la paroi et le fond de la cuve et en permettant d'accélerer la vidange de la cuve à la fin du temps de mélange.

A l’inverse de tous les autres systèmes de mélange, les mélangeurs intensifs EIRICH travaillant par charges offrent la possibilité de réguler le débit et l’intensité de mélange indépendamment l’un de l’autre.

  • L’outil de mélange peut fonctionner à vitesse variable, de lent à rapide
  • L’apport d’énergie dans le process de mélange peut être adapté de façon ciblée au mélange
  • Des process de mélange dits "hybrides" sont alors possibles, par exemple lent – rapide – lent.
  • En vitesse rapides, on obtient par exemple:
    - une séparation optimale des fibres
    - un broyage intégral des pigments, un mélange optimal des particules fines
    - des suspensions caractérisées par une teneur élevée en matières solides
  • En vitesses moyennes de l’outil de mélange, on obtient des mélanges de haute qualité
  • En vitesses lentes, on a la possibilité d’intégrer en douceur des agrégats légers ou des mousses.

Le mélangeur effectue le mélange sans démélange par brassage à 100% au cours d’une rotation de la cuve de mélange.
Les mélangeurs intensifs EIRICH travaillant par charges existent sous forme de deux séries offrant des capacités utiles de 1 à 12 000 litres.

A l’inverse de tous les autres systèmes de mélange, les mélangeurs intensifs EIRICH travaillant en continu offrent la possibilité de réguler le débit et l’intensité de mélange indépendamment l’un de l’autre.  Ce faisant, la

  • vitesse variable des outils de mélange,
  • vitesse variable de la cuve de mélange,
  • et le réglage exact du temps de séjour des matières dans la cuve de mélange

ont un effet particulièrement positif sur le résultat final obtenu. La garantie est également donnée dès l’amorçage du process de mélange qu’aucune matière non mélangée ou seulement partiellement mélangée pourra quitter la cuve.

La construction des mélangeurs intensifs EIRICH peut être telle qu’une exploitation sous vide soit également possible. La série de mélangeurs sous vide présente tous les avantages du mélangeur intensif tout en permettant parallèlement la réalisation de phases de process supplémentaires dans une seule et même machine, par exemple :

  • Désaération
  • Séchage
  • Refroidissement ou
  • Evacuation de la chaleur dans le cas de réactions exothermes

dans le cadre de la réalisation de tâches dans les branches les plus diverses.

Technologies pour:

  • Sables de fonderie
  • Pâtes de plomb pour piles et batteries
  • Granulats haute densité
  • Boues aqueuses ou contenant des solvants
  • boues métallifères
  • Garnitures de friction
  • Savons


Les mélangeurs sous vide sont livrables avec une capacité utile de 10 à 7 000 l.

Evacmix®
utilisé pour les process où le critère principal est l’obtention d’une masse particulièrement dense par désaération du mélange.

 

EVACTHERM®
un système mis en oeuvre avec succès dans le monde entier pour process thermiques (refroidissement/séchage).

SAPONIFLEX®
un système compact caractérisé par sa grande flexibilité et son efficacité toute particulière pour la production de savons.